Marcher sur la tête

Nous autres médecins, on aime bien se plaindre de nos conditions de travail ou de notre rémunération.
C’est vrai que le paiement à l’acte, c’est crétin. Qu’on a des charges qui grimpent comme la maison de Là-haut. Que le futur n’est pas forcément hyper engageant, surtout quand on est installé. Que ce n’est pas la peine de compter sur une retraite.

Charges des médecins libéraux (à peu près)

Charges des médecins libéraux (à peu près)

Mais on a quand même de la chance par rapport à d’autres métiers.

Et je ne parle même pas des ouvriers, ou des manutentionnaires, ou des dizaines et centaines et milliers de boulots sous payés, avec des contrats précaires ou pas de contrat du tout.

Regardons juste ce qui se passe du côté des sages-femmes.

5 ans d’études , les spécialistes de la physiologie pour tout ce qui concerne la grossesse, l’accouchement, mais aussi la vie gynécologique de la femme.
Et pourtant, leurs compétences ne sont connues que par une minorité du grand public.
Encore aujourd’hui, Hélène, 28 ans, a été toute surprise d’apprendre qu’elle pouvait faire suivre sa grossesse par la sage-femme qu’elle avait vu il y a deux ans pour sa rééducation périnéale. Elle en était ravie, mais voilà : même pour le suivi d’une grossesse normale, elle n’avait pas identifié les sages-femmes comme premier recours.

C’est aussi une profession qui subit une réglementation parfois idiote au point d’atteindre le ridicule.
Anne voit sa sage-femme pour sa rééducation périnéale. Elle a une cystite. Si elle était enceinte, sa sage-femme pourrait lui prescrire un antibiotique adapté. Elle a accouché il y a deux mois, donc ce n’est pas possible.
Cécile, suivie pour sa grossesse chez une sage-femme, a besoin d’un arrêt de travail, parce qu’à 6 mois, ça devient difficile d’assurer la mise en rayon des surgelés au supermarché d’à côté. Mais sa sage-femme ne peut lui prescrire que deux semaines. Je ne suis pas plus apte qu’elle à estimer si un arrêt de travail est justifié, surtout que ce n’est pas moi qui suis la grossesse de Cécile, mais moi j’ai le droit de lui faire un arrêt de travail de 3 mois si je veux.

Ça a déjà une petite tendance à m’énerver. Pour les patientes qui ont des démarches à rallonge à faire, pour les généralistes qui se retrouvent avec des consultations non nécessaires pour faire des papiers, et pour les sages-femmes qui sont bridées par des règlementations débiles.

Par là-dessus, les sages-femmes libérales ont une rémunération injuste et injustifiée.
Je savais déjà que les consultations des sages-femmes, bien que plus longues en moyenne que celles des généralistes, avaient longtemps été payées moins chères. Pas très logique, vu qu’une sage-femme est mieux formée qu’un généraliste pour une consultation de suivi de grossesse normale. Elles ont aussi longtemps été payées moins qu’un généraliste ou un gynéco pour les mêmes actes, comme par exemple la pose d’un DIU. C’est en train de changer, et c’est pas dommage.

Mais récemment, j’ai lu cet article de 10lunes. Et je ne m’en remets pas.
313,60 € pour un forfait accouchement à domicile + suivi de la maman et du bébé pendant 7 jours à domicile.

Sérieusement? 313,60€?

Ça me donne envie de greffer un sonotone qui diffuse le poussin Piou en boucle à tous les administratifs, ministres et autres décisionnaires qui ont pu pondre un truc pareil.

Cet article de 10lunes, je l’ai lu pendant que j’étais de garde.
Garde régulée par le centre 15, en maison médicale, de 20h à minuit.
J’ai touché 50€ rien que pour le fait d’être de garde, plus les consultations (2 adultes, un jeune enfant et un bébé).
En tout, 320 €.
J’ai touché plus en 4 heures de travail, dont deux heures à manger et zoner sur internet, qu’une sage-femme qui assure le suivi d’un accouchement à domicile et de ses suites pendant une semaine.

L’accouchement à domicile, c’est pas mon domaine, je ne me suis jamais penchée vraiment sur le sujet. Bien sûr, à mon sens, c’est une pratique qui doit être encadrée, et il n’est pas question de proposer ça à tout le monde. Mais qu’une prise en charge aussi globale et complexe, et qui représente quand même pas mal de travail pour un-e professionnel-le qualifié-e, soit payée moins cher qu’une soirée de garde, ça me dépasse.
La cerise sur le gâteau? Pour les accouchements à domicile, légalement, les sages-femmes doivent être assurées. Mais l’assurance annuelle leur coûterait à peu près 60 fois ce qu’elles touchent pour une semaine de suivi. Cherchez l’erreur.

C’est pas logique.

Ce qui serait logique, c’est que l’accompagnement d’un accouchement et de ses suites soit payé plus cher qu’une réparation de fuite par un plombier. Surtout que même en réévaluant très nettement le tarif, ça resterait très en dessous du coût pour la sécurité sociale d’un accouchement standard sans complication en hôpital ou clinique.

Et tant que j’y suis:

Il serait logique aussi que les pharmaciens soient mieux payés quand ils donnent un conseil adapté que quand ils vendent de la merde. Parce que pour l’instant, ils sont un peu condamnés à jouer aux épiciers s’ils veulent gagner leur vie. Leurs bons conseils sont gratuits. Un pharmacien qui vous explique que votre rhume va passer tout seul va gagner trois fois rien. Allez, il va peut-être vous vendre une boîte de paracétamol, et au mieux, un pschit pour le nez à l’eau de mer. Un autre pharmacien qui pour le même rhume vous refile du TrucPourriPourLeRhumeEnComprimé, du TrucPourriPourLeRhumeEnPschitPourLeNez, du SiropQuiSertARienPourLaToux, et puis des GranulesAuSucre, et des VitaminesQuiServentARienPourPasserLHiver, il va se faire vachement plus de sous.

Et avec ceci?

Et avec ceci?

Alors que les pharmacien-ne-s sont des professionnels du médicament. Des gens compétents, capables d’analyser une ordonnance ou un dossier pharmaceutique pour détecter contre-indications et interactions, capable de vous aider à vous y retrouver dans des traitements parfois difficiles à comprendre.

Il serait logique que les actes infirmiers à domicile soient revalorisés. Actuellement, il faut croire que les infirmier-e-s ont une combine spéciale pour trouver de l’essence pas chère, ce qui expliquerait que leurs indemnités kilométriques soient de 0,45€/km alors que pour les médecins, c’est 0,61€/km. Ah, on me souffle dans l’oreillette que le prix de l’essence est le même pour tout le monde…

Il serait logique que les auxiliaires de vie et aides soignant-e-s qui interviennent à domicile soient correctement rémunérés, que leur travail précieux soit reconnu. Surtout avec toute la pub qu’on fait autour des plans dépendance, et qu’on va aider les personnes âgées à garder leur autonomie, et que c’est important et blablabla. La réalité, souvent, c’est un contrat précaire 15h par semaine, mais avec 1h le matin de 7h à 8h, une heure de 13h à 14h, et une de 19h à 20h.

Enfin bon, dans ma tête, il serait logique aussi qu’on ne mette pas des êtres humains dans des centres de rétention parce qu’ils ont essayé de fuir un pays en guerre.
Que les humains soient égaux, en droit et en application pratique, un peu partout, en France et dans le monde.
Et que les gens ne meurent pas de maladies qu’on sait soigner en masse pour beaucoup moins cher qu’un grand prix de formule 1.

La logique et le bon sens, ils en prennent un coup tous les jours.

Mais c’est pas une raison pour trouver normal le fait qu’on marche sur la tête.

Attention, on marche sur la tête dans les paragraphes qui suivent

Publicités

39 réflexions au sujet de « Marcher sur la tête »

  1. ❤ ❤ ❤ ! Tu imagines combien je suis d'accord, combien nous avons chacun le sentiment que le système est devenu fou, chaque jour plus onéreux sans être plus opérant. Avec toutes nos bonnes volontés et nos toutes nos belles idées réunies, on pourrait certainement faire mieux pour moins cher.Je rêve et veux croire que nous pouvons tous ensemble réinventer une autre façon de prendre soin…

  2. Wordless..
    C’est simple mais tellement juste.. Que c’est meme aberrant que ca ne saute pas aux yeux de ceux qui « organisent » tout ca! Et qui ont une vue d’ensemble!
    Jai entendu (rarement, mais c’est deja trop) des IDE ou SF critiquer leurs revenus en comparant aux medecins nantis.. Ca m’indignait.. Que la seule chose que produisent ces dysfonctionnement soit d’opposer les soignants..
    Dans ton billet, tu t’interesse aux autres soignants, tu nous ouvres les yeux sur des choses qu’on ne savait pas.
    Mais dau final, tout le monde marche sur la tete..
    Et avoir un regard ouvert et plein de bon sens comme le tien pourrait peut etre nous aider a marcher 1 peu plus droit..

  3. Je vais pas faire plus original que les autres commentaires mais tout simplement merci… Le plus beau métier du monde c’est ce qu’on nous rappelle chaque fois qu’on mentionne notre profession! Dans l’imaginaire oui, en réalité pas toujours malheureusement! Ça fait tellement chaud au cœur qu’un médecin généraliste en soit conscient et surtout le dise! Alors merci merci merci 🙂

  4. Juste un détail : pour les infirmières, l’indemnité est de 0,35 du kilomètre , vous ne pensiez quand même pas que l’on allait être mieux indemnisées que les kinés !!!!! 🙂

  5. Tu exprimes le « bon sens » et tu cries à « l’illogique ».

    Mais bien sur que tout cela est logique .
    C’est la logique de ceux qui décident et qui ne veulent pas de suivi de grossesse en dehors de l’hôpital et évidement pas d’accouchement à domicile.
    Donc en toute logique , ils fixent une rémunération indigne.
    Et le pire et le plus triste c’est que nous sommes nombreux à accepter cette rémunération indigne.
    Mais comment faire autrement ?
    J’avoue n’avoir pas de solution à proposer dans l’immédiat.
    Peut être justement qu’un post comme le tien est la goutte d’eau qui un jour fera déborder le vase .

  6. Ping : Marcher sur la tête | Jeunes Médec...

  7. je ne me permettrai pas de discuter des compétences des sages femmes sur ce à quoi elles sont formées; par contre, de là à généraliser les compétences acquises sur « la femme » en général et en dehors de la grossesse en particulier; il faudra revoir en profondeur leurs formations.
    Des bilans bio à gogo, des traitements antihypertenseurs distribués comme des bonbons, des antibiotiques de facon automatique… Cela part d’une réflexion qui est assez souvent mal menée; car transposée sur leurs connaissances physiopathologiques de la grossesse.
    C’est comme si vous demandiez à un gynécologue de faire de la médecine générale que pour les femmes: pas les mêmes connaissances, pas les mêmes compétences.
    Mais cela ne m’empêche pas de soutenir le propos sur une pus juste égalité des traitements : IK et co

    • Il ne me semble pas avoir dit que les sages-femmes devraient prendre en charge de A à Z la santé des femmes, hypertension artérielle et infections comprises. (Bon, OK, il y a la cystite, mais pour le coup, une cystite sans antibiotique, ça traîne pendant des semaines, même la Revue Prescrire le dit, donc moi aussi j’ai l’antibiotique facile dans ce contexte!).
      Mais c’est sûr que ce n’est pas un exercice facile de définir (et de réglementer) les limites de compétence d’une profession sans que ça tourne aux limites arbitraires et idiotes. Je n’ai ni solution toute faite, ni ambition de régler le problème… surtout vu l’imbroglio politico-lobbyingo-administratif que ça doit être de s’attaquer à tout ça. Mais des fois, même si c’est pas très productif, ça me fait du bien de juste dire que je ne suis pas d’accord avec la situation telle qu’elle est 😉
      Merci pour le commentaire

    • Loin de moi l’idée de penser que ma profession est irréprochable mais…au hasard, nous ne pouvons pas prescrire d’antihypertenseur, les traitements antibiotiques ne nous sont « autorisés » que pour une infection urinaire chez la femme enceinte (et pas renouvelable)… bilan bio très encadrés pendant la grossesse… et a priori plutôt limités en dehors (surtout bilan glucidolipidique pour une COP)…Vous êtes certain de ce que vous affirmez ?

  8. J’aime beaucoup le passage sur les pharmaciens aussi… étant moi-même pharmacienne, je ne peux qu’applaudir car à mon grand désespoir, j’ai parfois l’impression que je « perds » mon temps à expliquer leur traitement aux patients et que mon patron préfèrerait que je vende des crèmes anti-rides à la place… mais j’ai raté un épisode ou j’ai fait 6 ans d’études pour être pharmacienne et pas esthéticienne????

  9. On peut aussi parler du tarif d’une écho obstétricale entre sage-femme et médecin…. moi qui passe mon DU (et suis sage-meuf), çà me dégoûte….
    Officiellement je n’ai que bac+3, je suis donc une abrutie… et suis payée comme telle… et même pas de prime d’exposition au sang (sic!) alors que les IADE y ont le droit (elles sont d’ailleurs, en général, autant voire mieux payées qu’une sage-femme).
    Merci pour l’article!!!! La lutte est loin d’être finie! Monde de m@## »!!

  10. Tout à fait d accord que le travail des sages femmes et des infirmières n est pas suffisamment connu et reconnu. Elles ne sont pas les seules… Je suis orhophoniste et quand je vais à domicile moi c est 0,24€/km… Alors s il y a une combine pour avoir l essence moins chère, je suis intéressée!

  11. Merci pour ce bel article. Je suis sages-femme, toujours en grève depuis maintenant 7 mois pour la reconnaissance de ma profession. Rien que pour cela, il faut une énergie folle. Mais il s’agit aussi de proposer une nouvelle prise en charge de la santé des femmes, avec un vrai projet, et en lien avec tous les professionnels de santé car chacun à ses compétences qui lui sont propres. Mais nous sommes finalement tous dans le même bateau, merci de le rappeler, et de nous réunir tous dans la même famille. Je suis lasse des gue-guerres entre professions, alors que nous sommes si souvent capables de travailler ensemble .

  12. Et que dire des patientes qui après des mois de recherches finissent par trouver (à plus de 120 km) LA sage-femme qui accepte de les accoucher à domicile mais se voient refuser la prise en charge par la mutuelle des 1300 euros (justifiés compte tenu de la distance et des risques encourus) demandés par la sage-femme alors que la même mutuelle accepte de payer 4 fois plus cher à l’hôpital ! On marche sur la tête…En effet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s